Entre Gris Clair et Gris Foncé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entre Gris Clair et Gris Foncé

Message par Sirima le Mer 12 Nov - 2:11

Entre Gris Clair et Gris Foncé
1987





Décolorés, les messages du ciel
Les évidences, déteintes au soleil
Fané, le rouge sang des enfers
L'Eden, un peu moins pur, un peu moins clair
Souillé, taché, le blanc des étendards
Brûlé le vert entêtant de l'espoir
La sérénité des gens qui croient
Ce repos d'âme que donnait la foi
Organisés, les chemins bien fléchés

Largués, les idoles et grands timoniers
Les slogans qu'on hurle à pleins poumons
Sans l'ombre, l'ombre d'une hésitation
Télévisées, les plus belles histoires
Ternis, les gentils, troublants, les méchants
Les diables ne sont plus vraiment noirs
Ni les blancs absolument innocents

Oubliées, oubliées
Délavées, nos sages années, programmées
Entre gris clair et gris foncé

Scénarisées, les histoires d'amour
Tous les "jamais", les "juré", les "toujours"
Longue et semée d'embûches est la route
Du sacré sondage et du taux d'écoute
Psychiatrisée, l'amitié des romans
Celle des serments, des frères de sang
Les belles haines qui brûlaient le coeur
Contrôlées à travers un pacemaker

Oubliées, oubliées
Délavées, nos sages années, programmées
Entre gris clair et gris foncé


Ce qu'en dit JJG (source parler de sa vie) :

Graffiti : "Entre gris clair et gris foncé", c'est le constat de la fin d'un règne, celui du manichéisme. "Nous voilà dans l'ère des nuances" suggères-tu avec, fait troublant, comme une nostalgie pleine de regrets dans le ton ! Alors Jean-Jacques, serais-tu un apôtre du paradoxe ?

Jean-Jacques Goldman : Disons que concrètement, la nuance dans la vie de tous les jours est souhaitable dans la mesure où elle facilite les rapports. Par contre, abstraitement et poétiquement, la fin des excès est regrettable, parce qu'elle a tué quelque peu les passions. Un exemple, certains grands auteurs du siècle dernier, qui étaient probablement de grands auteurs parce qu'ils souffraient des maladies mentales, n'existeraient pas aujourd'hui. On les aurait déjà soignés avec des pilules. C'est vrai, le blanc éclatant n'est plus à la mode et l'on ne se bat plus en duel pour des questions d'honneur, désormais, on règle ses affaires auprès d'un juge.


Que pensez-vous de cette chanson ? paroles ? musique ? votre interprétation ? studio ou live ?


Dernière édition par Sirima le Mer 12 Nov - 11:46, édité 1 fois

_________________

J'ai laissé des bouts de moi au creux de chaque endroit
Un peu de chair à chaque empreinte de mes pas
Des visages et des voix qui ne me quittent pas
avatar
Sirima
Administratrice
Administratrice

Nombre de posts : 17182
Age : 35
Localisation : Dijon
Nombre de coupes : 2
Inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuitsdexil.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entre Gris Clair et Gris Foncé

Message par songmaker le Mer 12 Nov - 6:20

Une super chanson,surtout la version studio,je la trouve plus "rock",plus rythmée...
avatar
songmaker
Confidentiel
Confidentiel

Nombre de posts : 622
Age : 29
Localisation : Belgique
Nombre de coupes : 0
Inscription : 24/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://goldbebel.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum