Le coureur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le coureur

Message par Sirima le Jeu 13 Nov - 4:08

Le coureur
1997





Je courais sur la plage abritée des alizés
Une course avec les vagues, juste un vieux compte à régler
Pieds nus comme couraient mes ancêtres
Oh ! j'ai bien vu derrière ses lunettes
Un type avec un chronomètre

Je suis rentré au soir quand les vagues ont renoncé
Il était déjà tard mais les parents m'attendaient
Il y avait l'homme bizarre à la table, ma mère, une larme, un murmure
Des dollars et leur signature

J'ai pris le grand avion blanc du lundi
Qu'on regardait se perdre à l'infini
J'suis arrivé dans le froid des villes
Chez les touristes et les automobiles
Loin de mon ancienne vie

On m'a touché, mesuré comme on fait d'un cheval
J'ai couru sur un tapis, pissé dans un bocal
Soufflé dans un masque de toutes mes forces, accéléré plein d'électrodes
Pour aller jusqu'où j'avais trop mal

On m'a mis un numéro sur le dos
Y'avait des gens qui criaient, des drapeaux
On courait toujours en rond, des clous aux deux pieds pour écorcher la terre
Je la caressais naguère

J'ai appris à perdre, à gagner sur les autres et le temps
A coup de révolver, de courses en entraînements
Les caresses étranges de la foule, les podiums
Et les coups de coude
Les passions, le monde et l'argent

Moi je courais sur ma plage abritée des alizés
Une course avec les vagues, juste un vieux compte à régler
Puis le hasard a croisé ma vie
J'suis étranger partout aujourd'hui,
Etait-ce un mal, un bien ?
C'est ainsi


Ce qu'en dit JJG (source parler de sa vie) :

Artist News : "Le Coureur" ou comment la civilisation peut-elle pervertir une beauté simple et naturelle ? Y-a-t-il des civilisations dans l'Histoire auxquelles tu reconnais plus de qualité ou de valeur que la nôtre?

Jean-Jacques Goldman : J'ai essayé de ne pas juger. Je constate juste cette situation étrange, ce décalage que chacun peut remarquer lors de compétitions. Mais je ne sais pas si cet homme a eu de la chance ou pas. "C'est ainsi" (extrait de cette même chanson, NDLR). Il a connu beaucoup de choses nouvelles, et a dû renoncer à d'autres. C'est le décalage visible, violent qui m'a intéressé.

Jean-Paul Germonville : Et cette autre chanson, l'histoire du "Coureur" ?

Jean-Jacques Goldman : Vous regardez les Championnats du Monde d'Athenes, par exemple, et tout d'un coup vous voyez le sourire de Gebre Sellassie à la fin. Et vous vous rendez compte qu'il s'agit du sourire d'un type d'un autre monde, quelqu'un de transposé violemment dans un univers de contrats, de caméras, de milliards de téléspectateurs. Il s'agit d'un villageois éthiopien qui courait, on peut l'imaginer, parce qu'il y a avait 20 km entre sa demeure et l'école à faire chaque jour. J'ai trouvé touchant ce paradoxe, sans porter un jugement de valeur d'ailleurs.

Jean-Paul Germonville : Comment ne pas penser à des sociétés comme la nôtre ou, après avoir décelé un talent, on fabrique de véritables machines à courir pour ne citer qu'elles.

Jean-Jacques Goldman : Comme on a fait de vous une machine à poser des questions et de moi, une machine à faire des chansons. La société nous modèle. Est-ce un bien, un mal ? Je n'en sais rien. Avec le temps je ne trouve pas ça négatif. Si le type retourne au pays, il est content d'avoir vécu tout ça. Il a vu d'autres pays, rencontré d'autres gens ! Surtout quand on sait que dans ce sport ils ne sont pas dopés. Ce n'est pas un hasard s'ils viennent tous du Kénya, d'Ethiopie, ils apportent une touche de fraîcheur à ce milieu.


Que pensez-vous de cette chanson ? paroles ? musique ? votre interprétation ? studio ou live ?

_________________

J'ai laissé des bouts de moi au creux de chaque endroit
Un peu de chair à chaque empreinte de mes pas
Des visages et des voix qui ne me quittent pas
avatar
Sirima
Administratrice
Administratrice

Nombre de posts : 17176
Age : 34
Localisation : Dijon
Nombre de coupes : 2
Inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuitsdexil.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coureur

Message par songmaker le Ven 14 Nov - 5:05

J'aime beaucoup,une musique assez rythmée..
Je préfère la version live....
avatar
songmaker
Confidentiel
Confidentiel

Nombre de posts : 622
Age : 29
Localisation : Belgique
Nombre de coupes : 0
Inscription : 24/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://goldbebel.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coureur

Message par Cadice le Lun 15 Déc - 15:30

Je rejoins Marauder là dessus, j'aime particulièrement cet album que je pense être mon préféré et cette chanson est l'une des plus belles qu'il ait écrite.

Pour le sujet abordé, je pense qu'elle est suffisemment explicite, pas besoin d'en rajouter une couche.

Moi qui aime tellement la version studio, jsuis bluffée par la version live! Le son est dingue, j'ai l'impression de vivre la chanson à 100 à l'heure, ça lui donne une autre dimension.

Je rajouterai juste un ptit mot sur un passage que j'attend particulièrement quand j'entends cette chanson, il me fait vibrer :

"On courait toujours en rond, des clous aux deux pieds pour écorcher la terre... Je la caressais naguère"
avatar
Cadice
Le coureur
Le coureur

Nombre de posts : 1352
Age : 29
Localisation : quelqu'un quelque part... dans le 94
Nombre de coupes : 0
Inscription : 25/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coureur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum