Les murailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les murailles

Message par Sirima le Jeu 13 Nov - 6:13

Les murailles
1997



Géantes ces murailles bâties de pierre et de sang
Plus hautes que les batailles, défiant le poids des ans
Aujourd'hui quatre vents feraient s'envoler ces tours
Et l'on jurait avant que ça durerait toujours

Corons, terrils au nord, litanie des paysages
Aux vivants comme aux morts, la mine histoire et langage
Ce charbon peine et chance, chaque mineur l'a vécu
Mais un jour ce silence, oh pas un ne l'aurait cru

Et j'avais fait des merveilles en bâtissant notre amour
En gardant ton sommeil, en montant des murs autour
Mais quand on aime on a tort, on est stupide, on est sourd
Moi j'avais cru si fort que ça durerait toujours
J'avais cru si fort que ça durerait toujours


Ce qu'en dit JJG (source parler de sa vie) :

Artist News : Tous ces efforts, finalement réduits à néant par le temps, auront-ils été vains ?

Jean-Jacques Goldman : Ce qui était vain, était de croire que quelque chose durerait toujours. Mais la passion, l'envie de bâtir ne sont jamais vaines, même dans un monde de l'éphèmère.

Jean-Paul Germonville : Un autre titre, "Les murailles", évoque l'usure d'un amour, d'un certain monde du travail.

Jean-Jacques Goldman : Le genre de chanson qu'on ne peut ecrire qu'à 46 ans... pas à 20 !

Jean-Paul Germonville : Un sujet d'actualité.

Jean-Jacques Goldman : Un monde se termine alors qu'on a cru qu'il durerait toujours. La mine était même devenue une culture qui se transmettait de génération en génération. On ne peut pas vivre sans cette idée permanente d'éphémère.

Jean-Paul Germonville : Un sentiment qu'on n'a pas à 20 ans ?

Jean-Jacques Goldman : Non, je ne crois pas. A cet âge-là, quand on est amoureux, on est absolument persuadé que ça durera toujours. Si quelqu'un dit "Regardez les statistiques", la réponse est toujours la même : "Nous, c'est pas pareil !" Les statistiques ne font rien croire à 20 ans.

Bertrand Dical : Il y a aussi sur ce disque "Les murailles", qui est une chanson sur les illusions perdues dont l'amour.

Jean-Jacques Goldman : "Les murailles" parlent des neuf couples de tout à l'heure devant la mairie, du fait que le mot "toujours" n'existe pas. Je ne trouve pas que ce soit une mauvaise nouvelle.

Bertrand Dical : Ah bon !

Jean-Jacques Goldman : "Longtemps" ça peut exister. Le fait de savoir que "toujours" est une vue de l'esprit, ça donne un petit peu plus de précieux à "maintenant".

Bertrand Dica : Rien ne dure toujours ?

Jean-Jacques Goldman : L'affection, l'amitié.


Que pensez-vous de cette chanson ? paroles ? musique ? votre interprétation ? aimeriez vous l’entendre en live ?

_________________

J'ai laissé des bouts de moi au creux de chaque endroit
Un peu de chair à chaque empreinte de mes pas
Des visages et des voix qui ne me quittent pas
avatar
Sirima
Administratrice
Administratrice

Nombre de posts : 17176
Age : 34
Localisation : Dijon
Nombre de coupes : 2
Inscription : 23/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://nuitsdexil.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les murailles

Message par songmaker le Ven 14 Nov - 4:59

Une belle chanson,les paroles sont prenantes,parlent d'une rupture,de l'usure d'un amour!
La musique,j'aime beaucoup..
avatar
songmaker
Confidentiel
Confidentiel

Nombre de posts : 622
Age : 29
Localisation : Belgique
Nombre de coupes : 0
Inscription : 24/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://goldbebel.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum